Prélèvement à la source, finalement une excellente nouvelle pour le PINEL !

10 septembre 2018

La façon prévue par le gouvernement dont les contribuables vont pouvoir bénéficier de leurs avantages fiscaux va finalement favoriser considérablement la trésorerie des investisseurs. Explications …

 

Le monde de l’immobilier neuf  avait peur que le prélèvement à la source soit pénalisant pour le dispositif Pinel. Le gouvernement l’a écouté et la solution envisagée va même au-delà de tous les espoirs. En effet le remboursement des crédits d’impôt qui va être mis en place va favoriser la trésorerie des investisseurs.

Cas concret

Prenons une famille payant 6.000 euros d’impôt annuellement et qui a investi dans un appartement neuf en Loi Pinel à Toulouse qui ouvre droit à une réduction d’impôt de 3.600 euros par an pendant 9 ans. Son impôt résiduel net est donc de 2.400 euros.

Actuellement, si cette famille est mensualisée, elle paye donc 240 euros d’impôt par mois de janvier à octobre.

Solution initialement prévue

Au tout début le gouvernement avait pensé rembourser les crédits d’impôt à un investissement immobilier en une fois en août. Le problème avec cette solution c’est que les investisseurs auraient dû faire une importante avance de trésorerie.

Dans notre exemple, la famille aurait ainsi dû  payer 500 euros d’impôt de janvier à juillet (500 € x 7 mois )  , contre 1.680 euros avec le système actuel. (240 € x 7 mois )

Finalement une grosse réduction dés janvier

Face à cette difficulté à laquelle un très grand nombre de contribuables allaient se retrouver confronter l’exécutif a finalement opter pour une avance de  60% du montant de la réduction Pinel dès janvier (avec le  versement du solde en août).

Dans les faits, notre famille sera donc prélevée à la source de 500 euros par mois (6.000 euros sur 12 mois). Mais dès le début de l’année en janvier, elle recevra un chèque de  remboursement de 2.160 euros de la part du fisc (60% de 3.600 euros). Ainsi, elle démarrera l’année avec un excédent de trésorerie jusqu’à son prélèvement du mois de mai.

De plus, toute l’année, son effort sera bien moins important qu’avec le système actuel. En effet, aujourd’hui, 100% de l’impôt est payé dès la fin du mois d’octobre. Avec le prélèvement à la source, ce ménage d’investisseurs n’aura payé que 58% de sa facture fiscale annuelle entre janvier et octobre.

Capture

 

Source Boursier.com